[Test] Nintendo 3DS Slide Pad

 

 

Après quelques semaines d’attente et de discussion en tout genre à son sujet il est enfin là, le fameux Slide Pad (ou Circle Pad). Disponible uniquement sur le marché japonais pour le moment cet accessoire a été lancé en même temps que Monster Hunter 3G. Et s’il y a bien un jeu qui nécessite un second stick, actuellement, c’est celui-ci. Vous allez me dire que les précédents volets sur PSP n’en avait pas besoin, certes mais les joueurs avait naturellement développés une technique appelé « la griffe ». Quand le joueur transcende la machine et évolue pour s’adapter à elle. Non ? Ok… Malheureusement sur la Nintendo 3DS cette technique est impossible car la configuration « stick analogique et croix directionnelle » est inversée.
Arrivé comme un cheveu sur la soupe et officialisé de façon très discrète par Nintendo cet objet est réalisé par le manufacturier japonais Hori.

 

 

 

Présentation:

L’objet peut se trouver seul en échange d’une quinzaine d’euros selon les sites d’import sur lesquels vous irez. En tant que joueur européen il ne vous sera pas nécessaire d’investir dans cet accessoire tout de suite puisque le premier jeu l’exploitant par chez nous sera Resident Evil Revelations disponible fin janvier. Grand amateur de la saga Monster Hunter je me suis donc procuré cet objet en pack avec le jeu. Celui-ci est livré avec une pile, une notice mais aussi une dragonne. Celle-ci est à mettre sur la console pour qu’elle puisse ensuite se glisser dans le Slide Pad permettant ainsi de ne pas perdre un des éléments s’ils venaient à vous échapper des mains. Mais revenons plutôt sur le mot pile qui semble avoir fait fuir quelques-uns d’entre vous. J’ai aussi râlé au début mais pourtant cela semble être un choix plutôt logique lorsque l’on apprend la durée de vie de celui-ci. Nintendo annonce pas moins de 480 heures de jeu avec cette seule pile. J’ai du mal à y croire mais on verra par la suite. De plus, pourquoi le rattacher à la batterie de la console alors que celle-ci est déjà relativement faible… ?

 

 

 

Fonctionnement et prise en main.

Alors que je l’installe à la machine et que la notice est tout en japonais je me demande comment celui-ci peut fonctionner puisqu’il ne se clipse sur rien et que la console est simplement glissé dessus et maintenu en place par 6 gommes en caoutchouc. Pas d’inquiétude, une fois placée elle ne bouge plus. Vous pouvez la mettre à l’envers vous ne risquez rien et ce, même si vous la secouez dans tous les sens. J’ai essayé… Même si le plastique fait cheap l’objet est léger, bien finis et plutôt robuste.
Après une rapide manipulation je me rends compte que cela ne fonctionne pas sur l’écran d’accueil de la machine. Il est temps de lancer Monster Hunter 3G et d’aller voir ce que ça vaut. Le jeu ne semble pas le reconnaitre automatiquement et après quelques déboires avec les menus japonais je peux enfin activer celui-ci. Je me suis alors rendu compte que cet accessoire transmet les informations à la console via le port infrarouge de celle-ci. Je craignais que ce système sans fil ne soit pas réactif et gadget, or il n’en est rien.

Au niveau de la prise en main, autant être clair, cet objet apporte un confort indéniable pour un jeu de ce genre. La prise en main est plutôt bonne et les gâchettes ZL et ZR tombe comme il faut sous vos doigts. La gâchette R quand à elle me semble un peu trop petite et effacé car assez proche de sa grande sœur. Le but de ces gâchettes est de remplacer celle de la console en apportant une prise en main adaptée. Quand bien même celle de gauche remplis son rôle les deux à droite dispose en fait de la même fonction qui est, pour Monster Hunter, de courir. Il est plus naturel d’utiliser celle du bas, plus longue, que celle du haut. Cette dernière devient alors inutile… Petit bémol, même si cela reste relativement personnel, je trouve l’accessoire pas assez creux en son centre pour permettre une prise en main ferme et appuyée. L’habitude de la manette 360 probablement…

Avant la sortie de cet appareil j’avais lu quelques réactions assez étranges quand au décalage de position que procure le stick vis à vis de la console, comme quoi ce serait injouable, etc. Pourtant, si vous êtes conducteur, vous remarquerez qu’un véhicule dispose d’un volant excentré par rapport au tableau de bord, ce qui ne vous empêche pas de rester droit et à votre place sur la chaussée, n’est-ce pas ? Alors oui cette comparaison est un peu foireuse mais vous avez compris l’idée et cela s’applique de la même façon au Slide Pad. A vous de faire travailler votre pouce pour aller chercher le stick.

 

Deux jeux testés: Monster Hunter 3G et Resident Evil Revelations.

C’est bien beau de vouloir un accessoire qui aurait pu être d’office sur la machine mais a-t-on vraiment besoin de celui-ci ? Comme je l’expliquais plus haut les gâchettes du Slide Pad remplacent celles de la console. Sur Monster Hunter 3G les différentes gâchettes ne changent pas et garde les mêmes fonctions que la configuration lié à la machine. Là où cet accessoire révèle tout son intérêt c’est bel et bien lors de la manipulation de la caméra puisque le second stick analogique remplace la croix directionnelle physique ET/OU virtuelle. Cette croix virtuelle est adaptable sur l’écran tactile et couplé au système de verrouillage du jeu vous permet en quelque sorte d’émuler l’absence de ce second stick pour vous permettre de jouer sans grande gêne (plus de précision sur cet article) Capcom à fait un bel effort d’adaptation à ce niveau-là mais il faut reconnaitre que c’est lors des phases sous-marine que le Slide Pad va vite devenir indispensable. Ces phases sous-marine sont quelques peu délicate et si, sur la terre ferme, il n’est pas nécessaire d’utiliser tout le temps la caméra, dans l’eau cela devient tout autre. Il faut savoir que c’est la caméra qui va diriger l’intégralité de vos déplacements car la direction avec laquelle vous visez détermine celle de votre personnage. Vous souhaitez monter ou descendre ? Incliner la caméra, déplacer votre personnage et il suivra. Ajoutez à cela le confort non négligeable de l’accessoire et il devient vite un composant nécessaire à de bonnes sessions de jeu.

Alors que ce service ne devrait pas tarder à arriver sur nos consoles européennes ce n’est pour l’instant qu’au Japon qu’il est possible de télécharger quelques démonstrations de jeux à venir. La petite pépite du moment c’est bien sur celle de Resident Evil Revelations qui m’a permis de me faire un bref avis sur le jeu mais surtout de voir l’utilité du Slide Pad sur un TPS/FPS façon balais dans le cul. Je ne souhaite aucunement froissé les puristes de la série car après tout c’est là la signature du titre mais malheureusement sur 3DS, et en l’absence de second stick, ce type de gameplay devient très vite frustrant. C’est un coup à prendre, c’est vrai mais c’est aussi frustrant de ne pas pouvoir se mouvoir tout en tirant. En fait, il est possible de le faire mais le viseur restera alors bloqué sur la position où il était lorsque vous avez décidé de vous déplacer. Le Slide Pad permet, outre la possibilité de se déplacer plus aisément, de s’affranchir de la contrainte précédente permettant ainsi de se mouvoir efficacement tout en manipulant le viseur. Pour faire simple imaginez un FPS, qui lorsque vous déplacer votre personnage, rend impossible l’utilisation du stick analogique affecté au viseur de votre arme. C’est exactement ce qu’il se passe avec RE Revelations et le Slide Pad « débloque » cette fonctionnalité. Il sera d’ailleurs vendu en pack chez nous à sa sortie. Indispensable ? Pas tout à fait mais pour un confort de jeu et une aisance optimale, oui, il l’est.

J’ai rapidement testé l’objet sur la démo de Metal Gear Solid Snake Eater 3D et le constat est le même. Le tout devient nettement plus intuitif grâce aux gâchettes et au stick…

 

 

Oui ou merde cet accessoire ? Les deux, chef !

Le constat est évident, cet accessoire ajoute un confort non négligeable à de grosses sessions de jeu et se paye même le luxe de modifier le gameplay de l’un des deux. Si vous l’avez adopté il vous sera difficile de vous en passez mais cela ne s’appliquera pas à tous les jeux et heureusement. Je pense que tous les jeux à contrôle caméra risque d’en avoir besoin et c’est ce qui fait un peu mal car au final on sent que la console pourrait à l’avenir se doter d’un second stick analogique par défaut…
Oublier le côté pratique, si vous aviez déjà une housse pour votre console et que vous souhaitez transportez cet accessoire avec vous il va vous falloir repasser à la caisse. Autre bémol, l’accessoire n’est disponible qu’en noir. C’est un détail mais vu les couleurs des 3DS cela pourrait être nettement plus sympa.


Share