Mes impressions sur l’avant-première Monster Hunter 3 Ultimate organisée par Nintendo.

C’est par un coup de chance assez inattendu j’ai pu me rendre à un évènement Monster Hunter organisé par Nintendo ce 15 Mars 2013. Prenant place dans un loft du second arrondissement de Paris (l’après-midi) le but de cet évènement était de pouvoir découvrir Monster Hunter 3 Ultimate sur les deux supports que sont la Nintendo 3DS et la Nintendo Wii U. Etant donné que j’avais le droit à un invité je ne me suis pas fait prier et ai convié un ami à moi, moins connaisseurs, mais tout aussi intéressé par la licence. A l’entrée il nous a fallu confirmer nos noms pour l’invitation et avant de partir déambuler dans le loft notre jolie interlocutrice nous invita alors à revenir la voir avant de partir puisqu’elle aura quelque chose à nous donner… 

 

mh3u_event_logo

Un tournoi bien secret…

On s’engouffre donc dans ce lieu décorez aux couleurs de Monster Hunter ma 3DS japonaise allumée pour l’occasion en espérant streetpasser un peu. J’ai d’ailleurs croisé deux joueurs disposant de la version japonaise mais impossible de les localiser dans le loft. Dans la salle, il y avait des écrans un peu partout. Certains passaient en boucles les bandes annonces du jeu tandis que d’autres faisait défiler quelques explications sur le bestiaire et l’univers du jeu. On pouvait aussi distinguer plusieurs bornes et deux grands écrans géants (rétroprojecteur) faisant tourner des versions Wii U jouables du jeu. En contrebas un escalier nous mena à une salle muni d’un bar et en son centre, une grande table carré parsemé de plusieurs bornes équipées de 3DS XL, qui furent utilisé pour un tournoi. Il semblerait d’ailleurs que les inscriptions aux tournois se soient faites de façon très discrète… Alors que mon invité et moi souhaitions y prendre part on nous a indiqué que tout était déjà clos et que les inscriptions s’étaient déroulés par internet ce qui a surpris pas mal de monde vu que plusieurs personnes souhaitaient visiblement y prendre part. Coup de bol,  peu de temps après le début du premier tournoi, l’organisateur Jay (que certains d’entre vous connaissent probablement…) lance alors à voix haute qu’il compte organiser un autre tournoi les sessions de jeu étant relativement rapide. Il met alors en place deux nouvelles équipes de 4 joueurs pour finalement annoncé 5 minutes plus tard que le second tournoi sera complet puisqu’il peut se permettre de rajouter encore 2 équipe de 4 joueurs. Oui car le tournoi se déroulait de la façon suivante: quatre équipes de quatre joueurs se voyaient affronté le même monstre, le Nargacuga (rang G il me semble…) sur la carte Pic Brumeux, avec quatre kits d’équipements différents mais imposés. Comprenez par-là que quatre armes étaient disponible (Double Epée, Cor de Chasse, Lanceflingue et Arc) et que la seule possibilité pour nous de changer d’armes était de se mettre d’accord entre membres d’une même équipe et d’occuper ainsi la borne paramétrée avec l’arme concernée. Et autant vous dire que pour mon équipe, cela a été relativement difficile. Nous étions tous en face d’une arme qui ne nous convenait pas et cela nous a paru assez abérant mais c’est aussi ce qui a fait le charme de ce tournoi. Je me suis donc afféré à utiliser au mieux le Cor de Chasse et il faudra vraiment que j’apprenne à me servir de cette arme qui m’intéresse vraiment mais que je n’ai jamais pris le temps de jouer. Nous fumes donc dernier de notre session, pas grave, on s’est tout de même bien amusé et nos deux coéquipiers inconnus était fort sympathique. Gros bémol cependant sur ces bornes antivol, le câble d’alimentation renforcé par un câble en métal se retrouvait juste au-dessus de la gâchette L, ce qui rendait quasiment impossible l’utilisation de celle-ci. Nous étions tous logés à la même enseigne mais tout de même… L’équipe gagnante de tout le tournoi se retrouva alors dans une dernière phase pour un « chacun pour soi » en arène face à un Lagiacrus de rang G. Et je peux vous dire qu’ils ont bien souffert malgré leur statut de meilleures équipes. Le monstre frappait fort, très fort et les capacités de chacun, en solo, montrait aussi relativement vite leur faiblesse.
Pour en revenir à ce tournoi, bien que l’initiative soit louable l’organisation était catastrophique. Avant de commencer on ne savait à peine avec qui l’on se retrouvait et de quoi se composait le but de la première manche. De même, plusieurs membres du staff surveillant les parties des joueurs (pour le nombre de morts en jeu) ne s’était apparemment pas mis d’accord sur les règles clair de la partie final. En gros, alors qu’un joueur venait de subir sa première mort (3 possible en arène), le « surveillant » a failli lui demander de lâcher la console alors que lui avait compris qu’il pouvait continuer. Un rapide coup d’oeil à l’organisateur et le malentendu était levé permettant au joueur de continuer sa partie sans encombre. 

 IMG_1089_mini

 

Une version Wii U attendue…

Le tournoi étant définitivement plié pour nous, nous nous sommes rabattus sur la version Wii U que je voulais absolument tester. Si vous aviez vu la taille des écrans… Ça faisait envie mais ça montrait aussi les gros défauts de cette version HD et ces textures baveuses et grossières suggérant tout juste certains effets comme le brillant de l’or ou les écailles d’une peau certes pas aidé par le gigantisme des écrans. On s’est alors confronté à un autre problème: l’attente qui fut interminable. Les sessions de jeu sur les versions Wii U avec écran géant (deux écrans disponibles) n’étaient pas chronométrées. Vous pouviez lancer la quête que vous souhaitiez et partir pour 50 minutes de jeu. Certains joueurs ont bien profité des trois morts possible tandis que d’autres laissait leur place dès la première mort. Les queues commençait à s’intensifier et j’ai dû attendre pas moins de deux heures avant de pouvoir tâter enfin cette version Wii U quand bien même j’ai cru qu’au bout de sa demi-heure de jeu le joueur me précédant ne lâcherait pas sa partie si l’intervenant engagé pour l’occasion ne lui avait pas demandé gentiment de céder sa place. Une fois le gamepad en main je me suis rapidement familiarisé avec celui-ci puisqu’au final hormis l’écran tactile au milieu ce n’est plus ni moins qu’un gros contrôleur de jeu. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation car, jouant principalement sur 3DS, les touches d’action se retrouvait plus espacé sur Wii U. Surprise aussi quand aux gâchettes qui sont utilisées pour la caméra et le sprint, ce ne sont pas celle du bas mais celle du haut sur la tranche… Une fois la surprise passé je me met rapidement à chercher une quête car il y a du monde qui attend et souhaite jouer. Je passe donc en revu très rapidement les différents monstres et demande à mon pote invité si il souhaite voir un monstre en particulier. Je tombe alors sur le Brachydios, il me dit qu’il ne le connait pas et que ça pourrait être sympa. Ha ha ! J’avoue, ce bougre me résiste encore et fait partie des monstres contre lesquels il faut que je m’améliore. Je choisis donc mon kit d’équipement (parmi des kits pré-construit) un full Nargacuga, MorphoHace comprise. C’est donc après un tour rapide en cuisine félyne que je me suis lancé dans cette quête dont je ne me rappelle plus le niveau… Un rapide inventaire des objets et je me rends compte que dans ce qu’il m’a été fournis ne figure pas de breuvage frais. Ha ha ! On est en pleine map volcanique… Un spectateur m’a d’ailleurs posé la question assez rapidement, réponse de ma part négative, lui me souhaitant ainsi bon courage. Je vous épargne le combat mais je fus vainqueur en moins de 20 minutes en lâchant un « Yes! » de victoire. Je m’emporte, parfois… J’ai même eu le droit à quelques applaudissements, je ne sais toujours pas pourquoi mais c’était marrant. Le combat fini je me dirigea vers le bar pour une petite collation.

On avait alors fait le tour du truc mais mon pote eu l’idée de redescendre voir les bornes de tournoi laissée vide pour le moment. On alors pu jouer librement dessus et tester ainsi le multi-local des versions 3DS. Si, à deux joueurs, cela se fait sans problème technique se fut un poil plus compliqué lors du tournoi à quatre joueurs par cartes. J’ai en effet pu constater quelques ralentissements pendant la partie. Rien de bien grave mais dans un Monster Hunter ce n’est jamais très agréable. Il n’en reste pas moins que le multi-local est très efficace et a très bien fonctionné, les consoles trouvant de suite les joueurs libres n’étant pas déjà en pleine partie. C’est ainsi, après cette dernière session de jeu que nous nous sommes dirigé vers la sortie. Les intervenants nous ont alors remis une feuille comprenant quelques questions à remplir de suite. En vrac on nous demandait depuis combien de temps on jouait à Monster Hunter, notre monstre préféré, notre arme favorite ainsi que les supports privilégié et notre façon de jouer (solo, local ou en ligne). Ce fut d’ailleurs assez comique étant donné que le jeu en ligne sur portable n’existe tout simplement pas. Ceci fait on nous a remis un sac de goodies.

 IMG_1090_mini

 

Et pour finir… 

Cet évènement à l’ambiance très agréable était tout de même relativement mal organisé. Peu de bornes furent disponibles pour jouer confortablement aux jeux: 4 bornes Wii U en libre accès, 5 bornes 3DS libres, ceux-ci en comptant le coin spécial permettant de joueur en local avec une Wii U et deux 3DS et sans compter les 16 bornes réservés au tournoi. Ça fait peu, très peu d’accès et des files d’attentes interminables. Heureusement bon nombres de personnes avait ramené leurs PSP et s’adonnaient à des parties de chasses sur les précédentes versions du jeu en attendant de pouvoir tester ce dernier épisode tandis que d’autres sortait leur 3DS pour des parties de Mario Kart. La salle de tournoi elle aussi était mal foutue et il fut difficile de comprendre réellement ce à quoi on avait à faire une fois la 3DS en main, quelles étaient les règles, comment serait calculé les points pour la final. D’ailleurs je n’ai toujours pas compris comment tout cela s’est déroulé… Cet évènement me laissera tout de même un bon souvenir mais gagne vraiment à être revue en termes d’organisation. Je ne sais pas si d’autres tournois sont prévues mais il se peut que cela deviennent plus courant. En espérant que ces dits tournois ne soient pas réservés à une petite communauté avantagée par ses contacts et puissent être mis en place aussi avec les joueurs de tout le pays. Je finis en remerciant Nintendo pour cet évènement mais aussi pour avoir fait profiter quelques-uns des inscrits à la newsletter Nintendo via un petit concours.

N’oubliez pas que Monster Hunter 3 Ultimate sort le 22 Mars, soit vendredi prochain et que les précommandes sont toujours possibles. Profitez donc des bon plans que je détaille ici et qui sait, je croiserais peut être certain d’entre vous en ligne ou l’or d’évènements futurs 😉

 

DSC01715_mini

Share